EXPOS 2017-2022


EXARMAS # 18 _ Objets de récits : Quels outils pour lire et expérimenter l’espace ?

Exposition du 5 juillet au 30 septembre 2022

Pour sa dix-huitième exposition, EXARMAS présente le travail du Collectif CALK. Entre recherche scientifique et expérimentations artistiques, le collectif Calk regroupe architectes, illustrateurs et graphistes (Paul Cabanie, Anaelle Leuret et Maylis Leuret).

Le collectif CALK défend l’idée que la construction d’un récit commun est susceptible d’être transformatif dans notre rapport à l’environnement.

Cette exposition est abordée comme un parcours versatile encourageant une réflexion sur les notions de récits, d’espace et de représentations. Quatre temps de récits composent cette exposition : récit recherche, récit sonore, récit images et récit volume…

EXARMAS#17 « Nos sommets des Dieux » : pour une approche intime de la montagne _

Exposition 21 mars au 27 juin 2022

Pour sa dix-septième exposition EXARMAS adossée à GEOCINEMA, invite les membres de Passages ayant travaillé pour leurs recherches et/ou parcouru (personnellement, touristiquement) sur/ des espaces montagnards (que ce soit dans les petites ou les grandes montagnes, au Népal, en Suisse, en Espagne, en France, en Grèce…) à venir partager une approche sensible et géopoétique, intimiste et réflexive, de leurs terrains, à travers des textes, des photos, des dessins, des peintures, des collages (etc.) qui trouveront leur place dans le passage d’exposition.

EXARMAS#16: CARTOGINATION : vers une cartographier de l’intime

Exposition du 11 février au 18 mars 2022

Pour sa seizième exposition, EXARMAS présente les œuvres de Christophe Barcella. Artiste plasticien, il partage ses activités entre recherche médicale et explorations artistiques sur les cartographies, entre campagne (Fontcouverte, Aude) et ville (Bordeaux), comme autant de vases communicants. Christophe est fasciné par les cartes des continents, des pays ainsi que par les monuments et les personnages historiques, il dessine inlassablement des cartes de villes et d’îles imaginaires depuis l’âge de huit ans… D’un format d’abord limité à une feuille de carnet, le tracé cartographique va peu à peu s’étendre jusqu’à atteindre des surfaces couvrant 2 à 3 mètres carrés. Puis, ces cartes en extension ont pris de l’expansion dans l’espace et le temps…

EXARMAS#15: « JUNAX, hilo por hilo… fragmentos »

Exposition du juillet à décembre 2021

Pour sa quinzième exposition, EXARMAS présente une exposition sur l’expérience cinématographique participative avec un groupe de femmes à San Juan de Cancuc, Chiapas au Mexique. Ce film documentaire a été réalisé par Ambra Reijnen (cinéaste) et Rubí Tobias (anthropologue Visuelle).

Cette expérience cinématographique est fondée sur la combinaison de regards sensibles et analytiques. Celui d’une anthropologue qui a fait le choix de partager son expérience de terrain et celui d’une cinéaste qui se sont livrée à une interprétation filmique… ainsi elles racontent l’expérience d’un groupe de femmes du Chiapas, indiennes (indigenas), réunies autour d’une pratique traditionnelle (voire ancestrale) : le tissage.

EXARMAS#14 bis « Raconte-moi ton kilomètre… » : Retour en images sur le premier confinement printanier de 2020

Exposition du 17 mars au 21 mai 2021

Pour sa quatorzième exposition bis EXARMAS vous propose une exposition à partir d’un appel à création « Raconte-moi ton kilomètre » : pour une redécouverte sensible de nos  espaces de grande proximité par temps de confinement [printemps 2020].

Ainsi, en ces temps de confinement, comment (re)découvre-t-on nos espaces, voire objets, de grande proximité : écran, smartphone, bureau, logement, balcon ou jardin éventuel, lieux d’achats de première nécessité, promenade sportive légale « d’1h dans un rayon d’1 km à partir du domicile » ? Voit-on et pratique-t-on ces espaces de manière différente qu’avant, comment se les réapproprie-t-on, quelles en sont les nouvelles frontières… autant de questions qui en ouvrent beaucoup d’autres et qui interrogent en ces temps de confinement, au fond, nos formes alternatives d’habiter, d’échanger et de se déplacer et notre relation à certains objets.

EXARMAS #14 « Raconte-moi ton kilomètre »

Exposition virtuelle du novembre 2020 à mars 2021

Pour sa quatorzième exposition EXARMAS vous propose une exposition à partir d’un appel à création « Raconte-moi ton kilomètre » : pour une redécouverte sensible de nos  espaces de grande proximité par temps de confinement [printemps 2020].

Dans ce cadre nous avons lancé l’appel à création « Raconte-moi ton kilomètre » : pour une redécouverte sensible de nos espaces de grande proximité par temps de confinement [printemps 2020] et nous l’avons ouvert à deux classes de l’école élémentaire Ferdinand Buisson, seule école du vieux Belcier (Bordeaux Sud).

► EXARMAS #13 « TRACE~R : Géo-Photo-Graphies de la Grèce »

Exposition du 10 septembre au 13 novembre 2020

Exposition photographies et images de Kristof Guez, photographe, Pascal Desmichel, géo-photo-graphe avec la complicité de Sylvain Guyot, géo-plasticien.

La Grèce partagée ici par les trois auteurs géo-photo-graphes s’éloigne spontanément des clichés et des représentations attachées à cette destination. Trace(r) est le fruit d’un mouvement d’ethnologue, d’une exploration d’une géographie « à bas bruit ».

► EXARMAS#  12 : « Une histoire de cartes : nouveautés et raretés de la cartothèque du Service Commun de Documentation (SCD) de l’Université Bordeaux Montaigne»

Exposition du 05 février au 13 mars 2020

Pour sa douzième exposition, EXARMAS, a eu le plaisir d’accueillir Philippe Laymond (bibliothèque de géographie-cartothèque du SCD de Bordeaux Montaigne, docteur en géographie) comme commissaire invité qui exposera une série des cartes / pièces articulées autour de 5 thèmes: une histoire de relief, une histoire au 1:50 000, une histoire de couleur, une histoire de dalles et une histoire ancienne, mais aussi nouvelle. Cet ensemble de cartes variées permet de s’interroger sur les représentations spatiales, tout en explorant d’un nouveau regard la mise en art des cartes.

► EXARMAS#  11 : « ILLUSTRER SON TERRAIN AVEC GOOGLE STREET VIEW»

Du 26 novembre (2019) au 16 janvier (2020)

Pour sa onzième exposition, EXARMAS a réuni le travail de trois doctorants en géographie dirigés par Bernard CALAS au sein de l’UMR Les Afriques dans le Monde (LAM) : Léa BENOIT, Jackson KAGO et Nathan KARIUKI.

Comme observé lors de l’exposition EXARMAS#8 « Rendez-vous en terrain doctorants » en avril dernier, les doctorants sont nombreux à partir sur le terrain et à vouloir l’illustrer par des photographies. Cet exercice il est parfois difficile à réaliser pour diverses raisons (trop intrusif, dangereux), c’est ainsi que Google Street View est un moyen de contourner cette difficulté et de compléter le travail photographique personnelle.

► EXARMAS#  10 : « NUITS BLANCHES A MAPIMI»

Du 11 octobre au 22 novembre (2019)

Pour sa dixième exposition EXARMAS a présenté les œuvres de Crystel Lasnier-Duménil, plasticienne & Frédérique Blot, géographe.

Cette installation picturale est fondée sur la combinaison de regards sensibles et analytiques. Celui d’une géographe qui a fait le choix de partager son expérience de terrain et celui d’une plasticienne qui s’est livrée à une interprétation graphique à partir du récit, d’objets, de matériaux et de photographies de la Zona del silencio (Mexique).

► EXARMAS#  9 : « REGARDS CROISES: MISE EN ART’CHIVES DU PATRIMOINE DES GEOGRAPHES (Du patrimoine matériel du CIST Regards à sa mise en circulation virtuelle) »

Du 6 juin au 20 septembre (2019)

Pour sa neuvième exposition, EXARMAS a exposé les « art’chives » du centre de documentation Regards. Du dialogue entre Exarmas et Regards est née l’idée de la confrontation de différentes approches : archivistiques, artistiques et scientifiques. Ce croisement de différents points de vue permet un rapprochement entre la mise en archive des productions scientifiques et la mise en art de ces mêmes objets pour mieux aborder cette mémoire de la géographie, telle qu’elle est fabriquée et aussi vécue par des chercheurs et des ingénieurs au sein d’un laboratoire de recherche.

► EXARMAS#  8 : « RENDEZ-VOUS EN TERRAINS DOCTORANTS »

Du 15 avril au 17 mai (2019)

Pour sa huitième exposition, EXARMAS a réuni les œuvres de plusieurs doctorant·e·s de l’UMR Passages : Hervé Amiot, Olivier Chatain, Marine Duc, Eloïse Durand, Marie Faulon, Florent Labrune, Emmeline Lobry, Arthur Oldra, Morgane Robert, Pablo Salinas-Kraljevich, Emmanuelle Surmont et Hassane Younsa.

Au départ de cette exposition, il y a des questionnements : qu’est-ce qui « fait terrain » ? Avons-nous tou·te·s un terrain ? Comment l’abordons-nous ? Qu’aimerions-nous en dire hors du cadre formalisé de la thèse ?


► EXARMAS#  7 : « CHILI: ESTHETIQUES D’UNE FRACTURE»

Du 11 au 22 mars (2019)

A l’occasion  de la remise des insignes Docteur Honoris Causa de l’Université Bordeaux Montaigne à Patricio Guzmán – cinéaste et documentariste chilien, c’est un artiste engagé et un passeur infatigable de l’histoire et de la mémoire du Chili-, EXARMAS en association avec l’Université Bordeaux Montaigne présentent:

Pour cette exposition EXARMAS a réuni les œuvres des artistes Sylvain Guyot, Enzo Villanueva, Pablo Salinas-Kraljevich et Hugo Paillao.

► EXARMAS#  6 : « PAMPHLETS EXILES : LES TERRITOIRES DE LA MEMOIRE »

Du 4 décembre au 21 décembre (2018)

Nous avons  eu le plaisir d’exposer les réalisations de l’artiste chilien Enzo Villanueva.                   

Dans « PAMPHLETS EXILĖS : les territoires de la mémoire » il nous propose une synthèse de ses travaux sur différents supports (toile, papier, cartons, bouteilles, pierres, morceaux de palettes…), dans lesquels il “… exprime l’indicible, la douleur de l’oppression, le combat contre la dictature, la fierté d’un idéal jamais vaincu, l’espoir dans le combat des hommes pour la justice” (D.B.)

► EXARMAS#  5: « AGUAS DEL SUR  : PATRIMONIO VIVO»

Du 21 juin au 03 septembre (2018)

Nous avons profité de la visite de Rodrigo Calcagni, président de Parques Para Chile (PPCH) et membre du réseau Reserve de Biosphère d’Araucarias (RBA), pour réaliser une exposition de photographies.

Ces œuvres exposaient le patrimoine naturel du sud de Chili, territoire mise en valeur et protégé par la bienveillance des communautés participantes du réseau. Les photographies ont été réalisées par différents acteurs de ce territoire : Rodrigo Calcagni, Cristian Walker, Sebastian Tirado et Romà Martí.

► EXARMAS#  4 : « DISCOLORING SOUTH AFRICA »

Du 12 septembre au 15 Novembre (2018)

Le projet « cartes peintes d’Afrique du Sud » est né en 2012 à la suite d’une rencontre entre une passion de géographe et une  inspiration artistique. L’ensemble du projet comporte une vingtaine de  cartes. Voir le site dédié https://artmapsouthafrica.wordpress.com/

Ces cartes retracent l’évolution des territoires sud-africains depuis la période coloniale et d’apartheid jusqu’à nos jours. Des séparations raciales à la réconciliation territoriale prônée par Nelson Mandela, ces cartes proposent une double réflexion esthétique et géographique  sur l’Afrique du Sud, entre utopies, promesses et déceptions.

► EXARMAS#  3 : « ILOTS CARTISTIQUES »

Du 26 mars au 10 juin (2018)

Nous avons exposé les travaux de Clémentine Donini.

Artiste plasticienne et intervenante artistique et culturelle, son travail artistique est essentiellement axé sur les liaisons entre les arts plastiques et la cartographie, sur les dimensions artistiques et sociales des représentations cartographiques. Elle s’intéresse également à la géographie subjective, narrative, poétique, sensible et à l’imaginaire de projection – à travers l’art interactif et nos relations aux lieux.

Pour cette exposition elle a présenté ses « Ilots cartistiques ». Au travers de  « ilots » Clémentine nous offre un regard nouveau sur les liens entre les arts et la cartographie, avec l’apport de dimensions subjectives, poétiques, artistiques et sensibles aux représentations spatiales.

► EXARMAS# 2 : « REGARDS D’AILLEURS »

Du 23 octobre au 23 décembre (2017)

Pour sa deuxième exposition EXARMAS vous présente :  » REGARDS d’AILLEURS  » de Marie Louise Penin. L’exposition permet de découvrir de nombreuses photographies. Des regards capturés en Chine, au Vietnam et ailleurs. Des rencontres « animales », des moments insolites. L’exposition est aussi jalonnée de cartes et d’acryliques inspirés par un voyage en Afrique du Sud.

Nous avons profité de cette occasion pour exposer une rétrospective des affiches qui retracent les événements de la vie à l’UMR entre 2006 et 2017 ; parmi plus de 140 affiches, nous avons exposé le travail infographique de Marie-Louise Penin.

► EXARMAS# 1 : « CHILI : ESTHETIQUES D’UNE FRACTURE »

Du  20 juin au 15 septembre (2017)

Cette exposition a réuni des peintures des artistes Pablo Salinas-Kraljevich et Sylvain Guyot.

Cette rencontre artistique est née de l’idée d’une mise en miroir entre un artiste chilien vivant en France, exprimant dans ses toiles le souvenir de son pays natal, et un artiste français qui s’est rendu de nombreuses fois au Chili, exprimant dans ses toiles le ressenti de ses voyages sur place. Les fractures chiliennes de l’un sont liées à une histoire personnelle, celles de l’autre sont associées à des rencontres, des récits et expériences d’amis chiliens. Les deux séries d’œuvres ont pour objet l’espace-temps chilien qui s’est fracturé de manière irréversible depuis 1973.


Notre poisson est pêché de manière responsable auprès de sources durables.

%d blogueurs aiment cette page :